Dossier

Quels sont les 5 points clés à connaître pour une isolation optimale de la véranda ?

05 octobre 2017

L’isolation de la véranda est un point essentiel pour obtenir une pièce agréable à vivre et confortable. La véranda joue de plus en plus le rôle de pièce supplémentaire dans la maison : un salon, un bureau, une salle de détente, voire un jardin d’hiver, baigné par la lumière qui passe à travers ses parois vitrées. Mais pour bénéficier d’une pièce agréable, l‘isolation de la véranda doit être réalisée avec soin.

Votre nouvelle pièce vitrée se doit en effet d’afficher une température douce en hiver et ne pas être trop chaude en été sous peine de se transformer en véritable serre tropicale. 

Voici 5 points clés à connaître pour une isolation de la véranda optimale. 

  • 1 - L’exposition : Règle numéro un pour une véranda confortable : bien choisir son exposition. Bénéficier des apports naturels de soleil ou de fraîcheur sont des points primordiaux pour l’isolation de la véranda et le confort thermique à l’intérieur de cette belle pièce vitrée. Que l’on préfère une véranda classique ou contemporaine, victorienne ou asymétrique, son emplacement a toute son importance et dépend de la région d’habitation et surtout de son ensoleillement. Dans le Nord, une véranda exposée au sud est conseillée alors que dans les régions les plus chaudes, on privilégiera une exposition Est ou sud-est. 

  • 2 - Des bases solides : Comme toute habitation repose sur des fondations solides, il est nécessaire qu’il en soit de même avec la véranda, afin surtout d’éviter les remontées d’humidité. Pour ce faire, la véranda sera construite sur une dalle (ou un muret) dotée d’une membrane étanche comme du feutre bitumeux ou une plaque de mousse isolante. Faire barrière au froid est aussi une condition indispensable au bien-être dans la véranda. Il est préférable de l’adosser à un mur épais, parfaitement étanche. Si ce n’est pas le cas, la pièce de la maison avec laquelle ce mur fait la liaison devra être chauffée en hiver, y compris s’il s’agit d’un débarras ou de toilettes. 

  • 3 - Un double vitrage adapté Le vitrage : c'est l’un des plus importants éléments pour l’isolation de la véranda. Sachant qu’un vitrage simple laisse passer 80% des rayons du soleil, il est évidemment inenvisageable pour les parois vitrées de la véranda. La solution la plus simple pour isoler la véranda consiste à choisir un double vitrage mais les professionnels privilégient le double vitrage à isolation renforcée, où l’air entre les deux vitres est séparé par du gaz argon, très isolant. Encore plus efficace pour bien isoler la véranda, le vitrage à contrôle solaire. Ce type de vitrage a pour particularité de renvoyer une partie des rayons du soleil et donc de limiter la chaleur en été. Outre l’isolation thermique de la véranda, il convient également de penser à l’isolation acoustique, particulièrement pour ceux qui habitent en zone urbaine. Seuls des professionnels seront à même de bien vous conseiller sur le type de vitrage idéal en fonction de l’environnement de votre véranda. 

  • 4 - L'Aluminium pour la structure et l’ossature : Haute performance thermique : Réputé conducteur, l'aluminium a su trouver les évolutions technologiques qui lui ont permis d'atteindre des performances dont on le jugeait incapable. Un confort de vie à chaque saison grâce au système de profilés dits à "rupture de pont thermique". Une menuiserie aluminium à rupture de pont thermique complète (dormant et ouvrants) et équipée d'un vitrage à isolation renforcée dépasse les exigences de la règlementation thermique. 

  • 5 - Une toiture garante d'une fiable isolation Dernier élément à garantir une bonne isolation de la véranda, le toit. Le verre est une solution esthétique et lumineuse, mais il peut aussi être source de chaleur excessive. Des plaques opaques ou des panneaux en polycarbonate garantissent une bonne isolation, même s’ils sont certes moins esthétiques. Des panneaux dits “sandwichs” se composent pour leur part de deux couches d’aluminium séparées par un film isolant. Pour joindre l’utile à l’agréable, on peut aussi envisager une solution ” naturelle” : des matériaux comme l’ardoise ou la tuile présentent de très bonnes propriétés isolantes

Pour en savoir plus...

Top