MOTORISATION des portails et des portes de garage : un large éventail de solutions

MOTORISATION des portails et des portes de garage : un large éventail de solutions

19 février 2018

Accessoire de confort comme de sécurité, la motorisation de portail et de porte de garage n’en reste pas moins un projet complexe, car il nécessite la prise en considération d’un grand nombre de variables !

Les différents types d’ouvertures 

Avant même de vous interroger sur le choix de la motorisation, vous devez d’abord identifier le type d’ouverture de votre portail ou de votre porte de garage. 
C’est en effet le type d’ouverture dont vous disposez qui va nettement conditionner le type de motorisation que vous pourrez mettre en place. 
 

En ce qui concerne les portails, le choix est assez simple car il n’existe finalement que deux types d’ouvrants 

  • Coulissant 

    • Dans ce premier cas, le mouvement s’effectue latéralement sur un rail scellé au sol. 
  • Battant 

    • Dans ce cas de figure les vantaux sont ouverts ou fermés à l’aide de dispositifs de motorisation. 


Tout est plus complexe quand il s’agit de portes de garage. La multiplicité des types d’ouverture, implique des choix techniques spécifiques pour la motorisation. 

Avant d’arrêter un choix, identifiez clairement le type d’ouverture installé chez vous, afin de vous orienter vers une motorisation compatible. 

  • Porte basculante 

    • Lorsque vous disposez d’une porte basculante, un panneau d’un seul tenant pivote vers le haut et l’intérieur de votre garage. 
  • Porte à section 

    • Dans ce cas, votre porte de garage se compose de différents panneaux de 40 à 50 cm de section. Chaque panneau est articulé. L’ouverture s’effectue soit horizontalement (vers le haut), soit latéralement. 
  • Porte à enroulement 

    • La porte de garage se compose de différentes lames de faible hauteur qui s’enroulent autour d’un axe cylindrique logé dans un coffre. 
  • Porte battante 

    • Une porte battante est constituée de deux panneaux indépendants ouvrants vers l’extérieur du garage pour permettre la fermeture des portes, une fois le véhicule parqué. 
  • Porte pliante 

    • Elle est constituée de panneaux verticaux se repliant sur eux-mêmes le long d’un rail.

Normes et obligations 

 Pour des raisons de sécurité et notamment pour protéger les passants lorsque l’ouvrant donne sur la voie publique, un certain nombre de dispositifs sont obligatoires. 
Ainsi la norme NF EN 13421 1 impose le recours à un système doté d’un arrêt automatique en cas de détection d’obstacle. 
Des dispositifs clignotants, visibles de part et d’autre du portail doivent être intégrés à l’installation. En cas d’ouverture vers l’extérieur (vers la voie publique), un marquage au sol est obligatoire. 

S’interroger sur les accessoires et options 

 Même si les automatismes sont désormais très fiables, on préfèrera les modèles dotés de système de débrayage manuel, qui permettent cas de panne d’ouvrir manuellement le portail. 
A noter que certains modèles sont pourvus d’une batterie qui permet de les utiliser même en cas de panne de courant. 
Certaines marques proposent des kits d’alimentation photovoltaïque qui permettent de s’épargner des raccordements électriques parfois coûteux et complexes. 
 
Si l’option est proposée, optez toujours pour les kits dotés de plusieurs télécommandes.

Partager cette page



Top