Mieux comprendre les coefficients de performances thermiques

Mieux comprendre les coefficients de performances thermiques

02 avril 2018

Lors du choix d’une menuiserie extérieure, il est important de se référer à son vendeur pour connaître sa performance thermique.

Voici un déchiffrage des sigles que vous pourrez rencontrer.


Le coefficient Uw 

 
Il s’agit du coefficient qui détermine la performance de l’isolation thermique de votre fenêtre
Il prend tout à la fois en compte la performance thermique du cadre de votre fenêtre (coefficient UF) mais aussi celle du vitrage (coefficient UG). Dans le cadre de l’achat d’une fenêtre de renovation PVC ou ALU, veillez à ce que ce coefficient soit le plus faible possible. 
 
Pour être conforme à la RT2012 et bénéficier d’un crédit d’impôt, ce coefficient doit être soit inférieur ou égal à 1,3 pour un Sw supérieur ou égal à 0,3, soit inférieur ou égal à 1,7 pour un Sw supérieur ou égal à 0,36. 
 

Le coefficient Sw 

 
Nous venons de l’évoquer, ce coefficient a également toute son importance au moment du choix de votre menuiserie extérieure. Dans le cadre d’un achat de fenêtre de rénovation PVC ou ALU, ce coefficient a pour objectif de définir la capacité de votre fenêtre à transmettre la chaleur. Aussi, plus il est élevé, plus votre fenêtre laissera passer la chaleur émise par le soleil. 
 

Le coefficient TLw 

 
Ce coefficient détermine la capacité de votre fenêtre  à transmettre un rayonnement lumineux. En optant pour une fenêtre avec un fort TLw, vous évoluerez dans un espace plus lumineux. Celui-ci n’est pas pris en compte dans le calcul du crédit d’impôt. 
 

A retenir pour une bonne performance thermique : 

  • Le coefficient Uw doit être faible 

  • Les coefficients Sw et TLw doivent être élevés.

Partager cette page



Top