Les niveaux d'entretien et de maintenance de la véranda

Les niveaux d'entretien et de maintenance de la véranda

06 août 2018

L'entretien et la maintenance des vérandas sont une nécessité

L’objectif est de compenser l’inévitable usure qui est la conséquence aussi bien de l’usage normal des choses que de leur vieillissement naturel. 

 

Les vertus d’un bon entretien sont d’assurer la sécurité, préserver l'aspect et la qualité du service rendu, assurer la durée de vie et enfin maintenir la valeur de ces biens. Dans son sens le plus large, la notion d’entretien recouvre l’ensemble des actions visant à maintenir les vérandas en bon état. 

Elles prennent différentes formes, et plusieurs niveaux de l’entretien et de la maintenance doivent être distingués. 

 

- Le bon usage 

Il s’agit d’utiliser les vérandas dans le cadre d’un usage normal correspondant à celui pour lequel elles ont été étudiées, fabriquées et posées. Par exemple : ne pas ouvrir ou fermer trop vivement les fenêtres ou portes, ne pas se suspendre intempestivement aux vantaux, ne pas laisser battre les menuiseries, ne pas forcer pour fermer une fenêtre lorsqu’un objet l’en empêche, ne pas circuler sur le toit des vérandas, etc. 

 

- L’entretien 

Les divers composants d’une construction vieillissent différemment et chacun d’eux a des caractéristiques et des cycles d’entretien qui lui sont propres. En fait ces composants sont conçus et protégés pour résister aux agents agressifs et à l’usure. Cependant, ils doivent être entretenus à certaines échéances. L’entretien consiste à nettoyer périodiquement mais aussi, en particulier pour certaines pièces mécaniques, à lubrifier. L’entretien peut être réalisé par l’usager. Il n’est pas nécessaire de faire appel à un spécialiste. 

 

- La maintenance 

Certaines opérations doivent être confiées à des spécialistes : l'entretien devient alors maintenance. Pour ces opérations, il est souvent conseillé de passer un contrat de maintenance : dans ce cas, les professionnels prennent l’engagement de procéder à des examens périodiques de ces équipements ainsi qu’au remplacement préventif éventuel de certaines pièces. Ils peuvent aussi s’engager à intervenir en cas de panne et à veiller au bon fonctionnement des équipements concernés. NOTE 1 L’existence de contrats de ce type conditionne pour certains équipements particuliers, le bénéfice de la garantie du constructeur. 

 

- La réparation 

Quelle que soit la qualité de l’usage, de l’entretien et de la maintenance une panne ou une rupture intempestive est toujours possible. La réparation a un but curatif. Elle consiste à remettre un équipement en état. Elle est affaire de spécialiste. Une réparation peut aller jusqu'au remplacement, par exemple dans le cas de la rupture d'un vitrage. Les opérations de réparation ne sont pas traitées dans le présent document.

Partager cette page



Top