Comment protéger sa maison contre les cambriolages, pendant les vacances ?

Comment protéger sa maison contre les cambriolages, pendant les vacances ?

09 juillet 2019

Le fait qu’une fenêtre résiste quelques minutes fera que le cambrioleur renoncera bien souvent à l’objet de sa convoitise. C’est pourquoi il est essentiel de renforcer la sécurité de ses fenêtres.

Une maison bien sécurisée contre le cambiolages passe par trois éléments indispensables et indissociables pour vous garantir un maximum de sécurité : 

 
  • le vitrage

L’un des points de faiblesse d’une fenêtre : le vitrage. 

Elément en effet le plus fragile sur une fenêtre classique. Une fenêtre équipée d’un double vitrage basique demandera deux fois plus de temps pour entrer à un cambrioleur qu’une fenêtre en simple vitrage. Mais cela reste tout de même un point d’entrée privilégié par les cambrioleurs pour la solution de rapidité qu’elle confère. 

Equiper ses fenêtres d’un vitrage 44.2 assure une protection en cas de bris de glace (résistance aux jets de pierre où coups d’outils). Composé d’intercalaires de films plastiques transparents (PVB) entre deux verres de 4mm, le vitrage 44.2 permet de maintenir les morceaux de verre en cas de choc, afin d’éviter toute projection dangereuse d’éclats. En plus d’être sécuritaire pour les personnes, ces vitrages ont également pour effet de sécuriser une fenêtre en retardant les effractions.

 

  • la quincaillerie 

La résistance d’une fenêtre passe par l’ensemble des éléments qui la constituent. Concentrer son investissement sur un seul élément ou une seule option sera insuffisant pour résister de manière optimale à une tentative d’effraction. 

La poignée fait également parti des points à ne pas négliger. Une fenêtre équipée d’une poignée classique présente une très faible résistance face à un cambrioleur. Il lui suffira de faire un trou et d’ouvrir la poignée en toute simplicité. 

Pour parer à cela, il existe des poignées de type Secustik® ou à clé. La poignée Secustik® dispose d’un mécanisme de verrouillage breveté qui permet l’ouverture normale de la poignée de l’intérieur et bloque la poignée si un intrus tente une ouverture depuis l’extérieur. La poignée à clé permettra elle de verrouiller complètement le système de fermeture. A noter que ces deux systèmes ont également l’avantage de sécuriser les fenêtres lorsque vous avez des enfants en bas âge.

 

  • les volets 

Au-delà de leur fonction esthétique, les volets constituent un rempart supplémentaire qui permet de retarder les cambrioleurs, à condition qu’ils soient bien sécurisés ! 

On trouve généralement quatre types de volets : 

  1. volets battants, coulissants et pliants : systèmes classiques avec une ouverture des battants vers l’extérieur, ou qui se rabattent sur eux même 

  2. volets roulants : les volets s’enroulent selon un axe précis à l’ouverture 30 secondes suffiront pour ouvrir des volets sans protection particulière. 

La solidité des volets passe par le type de matériau utilisé, le modèle choisi (battant, pliant, coulissant ou roulant) et les accessoires en renforçant la résistance. 

Les volets roulants sont les mieux adaptés contre les risques d’effraction. Ils ont bien souvent l’avantage de bénéficier d’un verrou automatique anti-relevage qui permet de bloquer la fermeture du volet ainsi que d’un renforcement de la dernière lame du volet (permettant une meilleure résistance en cas de pression forte lors d’une tentative d’effraction).

 

Partager cette page



Top