Comment entretenir les joints de ses fenêtres PVC ou aluminium ?

Comment entretenir les joints de ses fenêtres PVC ou aluminium ?

12 mars 2019

Notre manque d’attention est l’une des principales causes du manque d’étanchéité des fenêtres. L’entretien des joints est une tâche facile mais fastidieuse. Il convient néanmoins de consacrer du temps à nos fenêtres une ou deux fois par an – elles nous le rendront avec une durée de vie bien plus longue.

Comment prendre soin des joints d’étanchéité des fenêtres en PVC ou aluminium ?

 

CHOISISSEZ LE BON MOMENT 

Les saisons les plus difficiles pour les fenêtres sont l’été et l’hiver – principalement à cause des températures extrêmes, mais aussi du fort ensoleillement estival. C’est pourquoi il est préférable d’ajuster et d’entretenir ses fenêtres au printemps et à l’automne pour bien les préparer aux intempéries. 

Les éléments en caoutchouc de nos fenêtres sont les premiers exposés au vieillissement – sous l’influence de la température et d’autres facteurs, les joints durcissent, perdent de l’élasticité et, par conséquent, se déchirent et commencent à laisser passer l’air. En ouvrant et en fermant souvent les fenêtres, nous ne leur permettons pas de garder leur étanchéité. Cependant, des solutions et bonnes pratiques permettent d’entretenir au mieux les joints des fenêtres. 

L’entretien des joints deux fois par an est suffisant pour profiter de fenêtres étanches pendant de longues années. En fonction de la superficie de vos fenêtres, cela vous demandera plus ou moins de temps. Mais le jeu en vaut la chandelle ! 

 

UN NETTOYAGE EN PROFONDEUR 

Il est à noter que le nettoyage en profondeur est une partie très importante de l’entretien, qui ne peut être ignorée, car sa négligence peut rapidement engendrer une perte de performance de vos fenêtres. 

Comment s’y prendre pour nettoyer soigneusement les joints de ses fenêtres PVC ? Une bonne pratique consiste à utiliser du liquide lave-vitres ou liquide vaisselle, que l’on vaporise sur un chiffon – plutôt que sur toute la surface – et que l’on essuie soigneusement sur le joint caoutchouc, même dans les recoins. Pour ce faire, il suffit de soulever doucement le joint et l’essuyer à l’intérieur avec du tissu et de le repositionner. 

Pour atteindre les endroits peu accessibles, vous pouvez utiliser des coton-tige, qui nettoient tout aussi efficacement les joints. Au lieu du liquide lave-vitres, vous pouvez utiliser des lingettes humides, utiles également contre la saleté déposée dans les joints et petits recoins. 

Tous les joints sont à soigneusement nettoyer tant dans le dormant que dans le vantail. 

 

UN PRODUIT DÉDIÉ POUR LES JOINTS 

Ceux qui souhaitent utiliser un produit dédié pour l’entretien des joints pourront en trouver des douzaines de différents dans les commerces. Vous pouvez choisir les produits pour les joints de voiture, sanitaires et de fenêtre – que vos joints soient standard ou en caoutchouc artificiel (EPDM) comme ceux que l’on trouve dans des fenêtres en PVC ou aluminium contemporaines. N’oubliez pas d’éviter les éclaboussures, il est préférable d’appliquer le produit localement, par exemple à l’aide d’un chiffon. Dès les premières minutes suivant l’application, les joints retrouvent leur élasticité – ce qui est facile à tester en appuyant légèrement sur le caoutchouc. 

 

RÉCOLTER LES FRUITS DE SON TRAVAIL 

Bien que ce type de travaux demande du temps et de l’énergie, on peut dire avec certitude que l’entretien des joints de fenêtre est un investissement pour leur longévité. Par exemple : les joints en EPDM régulièrement entretenus pourront vous offrir jusqu’à 50 ans de durée de vie !

Partager cette page



Top